Contacter le délégué régional Ile-de-France 

 

 

 

 

Contacter le délégué régional Ile-de-France 

 

 

 

Compte-rendu réunion régionale

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION, SPORT EN TETE ILE DE FRANCE

DU 20/01/20, A L’ELAN RETROUVE (PARIS)

 

Présents : BARATHON Sabine et NUNES Frédéric (Fondation de l’Elan Retrouvé), RAOUL Aude,

ZOUIN Maxime et une timide stagiaire (EPS Erasme-Antony), COMPERE Morgane et MEUNIER Clémentine (CH Gonesse),

MERTON Ronald et LECOQ Corinne (CH les Murets), RANKOVIC Daniela et GUINEBERT Quentin (CHIMM Les Mureaux),

DAVANTURE Olivier (délégué régional, EPS Ville-Evrard).

 

Excusés : CHS GUIRAUD – Clamart, EPSMD de Prémontré, CH sud 77, HdJ de Boissy V

 

 

è Allocation de bienvenue :

Sabine, cadre de santé et déléguée régionale adjointe, nous présente la fondation de l’élan retrouvé en son siège historique.

Le bâtiment est cossu, dans un quartier agréable du 9éme arrondissement parisien.

Les différentes et nombreuses unités (soins, pôle autisme important, médico-social, réinsertion, ESAT, logements, post-cure) accueillent, sans contrainte, patients adultes et enfants.

580 agents, dont 70% au contact direct des patients (8000 personnes reçues), œuvrent dans ces murs.

La fondation fonctionne sur un mode privé non lucratif, ce qui apparait, dans la période actuelle, comme un oxymore incongru.

Pour autant, et c’est dommage, il n’y a pas de service dédié aux sports « thérapeutiques », et donc pas de budget attitré.

Les collègues investis travaillent ensemble, comme ils peuvent. C’est pourquoi ils ne font plus que des séjours courts, peu couteux et centrés sur le soin.

 

Un débat s’engage sur les difficultés rencontrées lorsqu’on travaille sur des activités sportives. Les 2 conclusions que nous en tirons sont :

  • Pour bien bosser, il faut être détaché (ce qui n’est quasiment pas le cas des personnes présentes, dont une partie garde un pied dans des unités intra et l’autre sur l’extra) ;
  • Les moyens manquent et la recherche de budgets autres que ceux fournis par les établissements, devient de plus en plus nécessaire. Sabine précise que dans le cadre du sport sur ordonnance, il y a des choses à gratter. Ainsi l’ARS a fait un appel à projet sur le thème « maison sport santé ». A nous de nous en saisir.

 

Tour de table des différents collègues :

Aude (ERASM) nous dit que son établissement a embauché et qu’à une journée de travail GHT, le sport a été abordé, en lien avec l’hôpital de Paul Guiraud. Maxime, ici présent, évoque ses activités (foot, basket, piscine et badminton). Aude, avec un préparateur physique fait du renforcement musculaire. Ils ont pu avoir un peu d’argent (grâce à la prime d’intéressement, toute une histoire !!) et ont acheté du matériel.

Gonesse est toujours sous tutelle financière, et les 2 collègues présentes, en CDD. Les véhicules professionnels, permettant de se déplacer, sont difficilement utilisables (mauvais état, pannes). Le sport ne tient que parce que certains agents de l’intra et de l’extra se mobilisent. Malgré toutes ses difficultés, ils organiseront leur tournoi de ping-pong habituel.

Les Murets reviennent du séjour des Saisies (où se trouvaient aussi Gonesse et Ville-Evrard). Corinne et Ronald semblent prendre un bon rythme de croisière, même si leur affectation aux sports n’est que de 50% (leurs missions pavillonnaires restant prioritaires, d’où annulation, parfois et au dernier moment, d’activités où sorties planifiées). Comme ils font parti d’un GHT, ils vont prendre contact avec Saint-Maurice. Leur budget a été augmenté !!, ce qui va leur permettre, notamment, d’envisager d’autres séjours thérapeutiques. A noter leur projet voile en Saône et Loire (et l’idée pour le délégué régional, de faire un lien avec Voile en Tête).

Un infirmier des Mureaux accompagne des adolescents au service des sports. Daniela dit que ses patients sont en demande de sorties. Son unité des sports va organiser un tournoi de foot à 7 en salle, au printemps, pendant la semaine de santé mentale.

Olivier fait un point sur le dernier semestre 2019. Plusieurs activités ont été annulées, plus que d’habitude. Pour les dernières semaines, cela s’explique, en grande partie, par les grèves. Il y a aussi moins de patients. Ville-Evrard maintient ses rencontres multisports du jeudi, avec une activité escalade plus disponible, et la possibilité de participer à des spectacles musicaux organisés à la cafétéria de l’hôpital.

Le bilan des gros tournois n’est pas très bon, en termes d’établissements participants. Il faut que ces derniers préviennent de leur venue, au plus tard 15 jours avant l’évènement. De l’autre côté, les organisateurs ne doivent pas oublier de faire une affiche de présentation du tournoi, avec un maximum d’indications dessus.

 

Autres sujets abordés :

  • La distribution des maillots et médailles, liés au droit de tirage (merci Sport en Tête) est commencé par le délégué régional. Seul l’Elan y a droit aujourd’hui, car Olivier est venu en métro (c’est un tel bordel de se garer en voiture dans Paris !) ;
  • Un retour sur l’AG de Mayenne. Tout d’abord peu de personnes se sont aperçues que le secrétaire s’était permis d’avoir le choix dans la date. Est principalement évoqué la mise en place de la commission séjours. Où cela en est-il ? Qui la chapote ? Comment peut-on y faire remonter des choses ? Certains souhaiteraient que dans les pistes de réflexion, une d’entre elle évoque un recentrage des activités sur le soin. Au cours d’un séjour même, les encadrants pourraient prendre le temps de partager sur (et en prenant le dernier séjour comme exemple) « ski de piste et schizophrénie » par exemple. Concernant Bombannes, Olivier précise que des informations sur une possible évolution des activités devraient nous parvenir bientôt. Est évoqué l’absence de comptes rendus, suite aux séjours, qui permettraient, notamment, d’étayer nos demandes auprès des directions, mais aussi d’informer les nouveaux soignants de ce qui s’y passe (car, comme précise Corinne, il faut parfois expliquer aux jeunes professionnels, en quoi les activités sportives sont bénéfiques pour un patient).

 

Mise en place du planning d’activités : fichier joint.

 

Daniela propose que notre prochaine réunion soit organisée chez elle (enfin où elle travaille), aux Mureaux, le lundi 14 septembre.

Déjeuner offert par l’Elan, dans une coquette salle de restauration, où patients et encadrants se côtoient.

Puis café à l’étage dans une petite salle très conviviale (le café est à 0,70 €).

 

 

Calendrier 2020

 

DATE

LIEU

ACTIVITE

STRUCTURES

Jeudi 6 février

V-E

Multisports

 

Jeudi 13 février vc

V-E

Multisports

Unités de V-E

Jeudi 20 février vc

V-E

Multisports

Prémontré

Jeudi 27 février

V-E

Multisports

Hôpital de Gonesse

Jeudi 5 mars

V-E

Tournoi Ultimate

Ile de France

Lundi 9 mars

V-E

Foot à 7

HdJ de l’Elan

Jeudi 19 mars

Prémontré

Randonnée

Ile de France

Jeudi 26 mars

Les Mureaux

Tournoi foot à 7

Ile de France

Jeudi 2 avril

Clermont

Chasse au trésor

Ile de France/Nord

Mercredi 8 avril vc

 

Gonesse

Tournoi de ping pong par équipe

Ile de France

Jeudi 16 avril vc

 

Prémontré

Randonnée semi-nocturne

Ile de France

Jeudi 23 avril

Les Murets

Tournoi de pétanque

Ile de France

(max 3 établissements)

Jeudi 30 avril

V-E

Multisports

CHI Les Mureaux

Jeudi 7 mai

V-E

Multisports

Hop Clamart/HdJ Antony

Jeudi 14 mai

Bombannes du 10 au 16

Clermont

Olympiades

Ile de France/Nord

Jeudi 21

Férié-Fait néant

----------

----------

----------

Jeudi 28 mai

Prémontré

Multisports

Ile de France/Nord

Jeudi 4 juin

 

 

 

Jeudi 11 juin

Clermont

Tournoi de pétanque

Ile de France/Nord

Jeudi 18 juin

Savines 21 au 27

V-E

Multisports

 

Jeudi 25 juin

Prémontré

Rallye pédestre

Ile de France/Nord

Lundi 29 juin

L’Elan

Tournoi de Foot à 7

Ile de France

 

TELECHARGEMENT CALENDRIER

 

Pour participer aux activités sportives à la journée, il faut contacter l’établissement organisateur, au plus tard, 10 jours avant la date prévue.

Les patients peuvent participer aux activités, à condition d’avoir une indication thérapeutique de leur psychiatre, un certificat médical pour la pratique du sport, fait par un généraliste, et d’être assuré social (la prise d’une mutuelle spécifique aux activités sportives est recommandée).

 

                                                                                                                Fait le 21 janvier 2020